Pepinière L'Autre Jardin

Comment et quand tailler un cerisier ?

Rate this post

Les cerisiers sont des arbres qui nécessitent une taille régulière pour leur bonne santé. La taille est également importante pour le rendu esthétique de l’arbre et pour aider à la croissance des jeunes cerisiers.

Cet article vous donnera les clés pour savoir comment et quand tailler correctement un cerisier afin d’en obtenir une belle forme et une excellente santé.

Quand tailler un cerisier ?

La période la plus appropriée pour tailler un cerisier est l’automne, entre fin septembre et début novembre. Si votre cerisier est en fleurs, attendez que les fleurs soient fanées avant d’entamer la taille. Durant l’automne, les arbres ne devraient pas être trop stressés par la chaleur et le manque d’eau. Mais attention, car si vous taillez un cerisier pendant sa phase de croissance active, il risque de souffrir.

Certaines espèces n’ont pas forcément besoin d’être taillées lorsqu’elles sont à l’âge adulte. Si vous avez un cerisier napoléon adulte, la taille n’est pas une grande nécessité. N’empêche qu’elle sera utile pour rajeunir l’arbre, favoriser la fructification et limiter son développement. Pour cela, il faut respecter la forme naturelle du cerisier napoléon, qui est un arbre de plein vent avec une couronne large et aérée. Aussi, ne taillez pas trop sévèrement, ni trop souvent, pour ne pas affaiblir l’arbre. Limitez-vous à une taille d’entretien tous les 3 ou 4 ans et à une taille de rajeunissement tous les 10 ans environ.

Comment bien tailler un cerisier ?

Taille subtile ou drastique ? Il faut trouver le bon équilibre. Une taille trop douce peut créer des branches mal positionnées ou même empêcher la formation de belles fleurs. Une taille trop agressive peut endommager gravement le tronc et le système racinaire du cerisier.

Avant de commencer : prévoyez du matériel adapté à la taille des branches et veillez à ce que la coupe soit nette et propre. Utilisez toujours des outils bien aiguisés pour assurer une meilleure cicatrisation des branches coupées.

  • Tailler les branches malingres et vieillissantes : si les branches sont trop petites, elles peuvent gêner la croissance globale et nuire à la beauté de l’arbre. Coupez-les à proximité de la branche principale.
  • Élaguer les branches qui poussent vers l’intérieur : celles-ci ont tendance à s’entremêler et à limiter la photosynthèse. Éclaircissez-les pour favoriser le passage de la lumière et de l’air.
  • Couper les branches qui s’étendent au-delà de leur zone naturelle d’extension : les branches qui se rejoignent en hauteur limitent considérablement la croissance des autres branches. Coupez-les pour faciliter la ramification.

Quelques conseils supplémentaires

Après chaque taille, il est important de prêter attention aux points suivants :

  1. Nettoyez les résidus de taille et éliminez les parasites (insectes, champignons…)
  2. Utilisez un produit anti-insectes contre les parasites qui risquent de se développer sur les plaies causées par la taille
  3. Identifiez les branches mortes ou abîmées et coupez-les
  4. Inspectez les racines sans toucher à la terre et faites attention aux signes de problèmes racinaires
  5. Contrôlez le pH du sol et corrigez-le si nécessaire

Une fois la taille terminée, l‘arrosage est recommandé. Cela aide à guérir les blessures et empêche le cerisier de subir un stress hydrique excessif. Enfin, poursuivez la fertilisation annuelle après la taille, mais veillez à respecter les doses recommandées pour ne pas encourager la croissance démesurée des branches.

En conclusion, la taille d’un cerisier est relativement simple et devrait être effectuée une fois par an pour garder son arbre en bonne santé. La période idéale pour cette opération est l’automne, entre fin septembre et début novembre. Il est important d’utiliser des outils bien aiguisés et de prendre des mesures supplémentaires pour protéger le tronc et les racines après la taille. N’oubliez pas de contrôler le pH du sol et de fertiliser le cerisier une fois la taille terminée.

Retour en haut