potager

Comment créer un potager d’intérieur

Comment créer un potager d’intérieur

Avoir un potager à l’intérieur de sa maison est non seulement une source de nourriture fraîche et saine, mais peut aussi fournir des économies supplémentaires. Que ce soit dans un grand appartement ou dans un petit espace, il est possible pour tout le monde de créer son propre potager d’intérieur.

Les avantages du potager d’intérieur

En plus d’être facile à entretenir et très rentable, le potager intérieur présente de nombreux autres avantages :

  • Il permet de contrôler la qualité des aliments car les produits cultivés ne seront pas soumis aux pesticides et autres produits chimiques qu’on trouve dans les produits issus de l’agriculture industrielle.
  • C’est une excellente façon de réduire sa consommation de produits transformés, qui sont souvent chargés en sucres et en gras.
  • Il offre la possibilité de savourer ses propres herbes aromatiques et fruits frais sur demande.
  • Le potager intérieur favorise la communauté en permettant aux voisins et aux amis d’accéder à des produits locaux et frais sans devoir se ruiner en achats coûteux.
  • C’est une excellente activité de loisir qui peut être partagée avec les plus jeunes, qui acquerront rapidement des compétences en matière de jardinage, de nature et de science.

Comment commencer ?

Bien que cela puisse paraître intimidant au premier abord, créer un potager intérieur peut être assez simple si l’on prend le temps de planifier et de se documenter correctement. Voici quelques conseils qui vous aideront à démarrer votre projet de potager intérieur :

Choisir le bon emplacement

Le choix de l’endroit où installer le potager est important pour sa réussite. Il est essentiel de trouver un endroit bien exposé à la lumière directe du soleil pendant au moins six heures par jour (plus ces heures sont longues, mieux c’est). De plus, il est conseillé d’installer le potager à l’abri des courants d’air et des sources de chaleur afin que les plantes puissent profiter d’un environnement stable.

Les outils dont vous aurez besoin

Selon le type de plantes que vous cultiverez, vous aurez besoin de divers outils et accessoires pour maintenir votre potager en bonne santé. Voici une liste complète des articles qui seront nécessaires pour bien gérer un potager intérieur ;

  • Plateau de germination ;
  • Conteneurs en terre cuite ou en plastique ;
  • Graine ou bulbe ;
  • Engrais ;
  • Terreau ;
  • Eau ;
  • Arrosoirs et/ou système automatique d’arrosage.

Quel type de plantes choisir ?

Une des parties les plus excitantes de la culture d’un potager d’intérieur est le choix des plantes. Plusieurs variétés de fruits et légumes peuvent être cultivées à l’intérieur, telles que les tomates, les poivrons, les salades, les persil, les menthes et les herbes aromatiques. Avec un peu de planification et de patience, il est possible de cultiver des légumes frais toute l’année !

  • Herbes aromatiques : les herbes comme le basilic, la menthe, la ciboulette, le persil, le coriandre, le thym ou encore le romarin se cultivent facilement Pots individuels de 15 à 20 cm de diamètre avec des trous de drainage. Dès lors qu’elles sont placées près d’une fenêtre recevant au moins 6 heures de lumière directe du soleil par jour.
  • Salades et feuilles vertes : pour faire un potager d’intérieur, vous pouvez aussi planter laitues, épinards, roquettes et mâches dans bacs ou jardinières larges d’au moins 20 cm de profondeur. Ces plantes ont des racines peu profondes et aiment l’espace pour se propager. Elles plantes cependant des conditions moins ensoleillées ; une fenêtre orientée est ou ouest est idéale.
  • Tomates naines et poivrons : en intérieur, il vaut mieux privilégier les variétés naines ou spécifiques d’intérieur de tomates et de poivrons, à cultiver dans des pots profonds d’au moins 30 cm de diamètre pour accommoder le système racinaire profond. Ces plantes nécessitent beaucoup de lumière, au moins 8 heures de soleil direct par jour, ce qui peut nécessiter des lampes de croissance si vous n’avez pas assez de lumière naturelle.
  • Fraises : il existe des variétés de fraises adaptées à la culture en pot. Les jardinières suspendues ou pots avec des trous de drainage sont idéales pour elles, car elles ont un système racinaire relativement superficiel. Attention, les fraises ont besoin de beaucoup de lumière et d’un sol légèrement acide. Elles sont parfaites pour un balcon ou une fenêtre ensoleillée.
  • Radis et carottes naines : ces plantes, en particulier leurs variétés naines, pourront également s’épanouir facilement dans un potager d’intérieur. Elles ont besoin de pots profonds d’au moins 25-30 cm pour les carottes et un peu moins pour les radis. En revanche, ces légumes racines préfèrent un sol sableux et bien drainé, donc il faut des pots qui ne retiennent pas l’eau.

Comment s’occuper d’un potager intérieur ?

Une fois les plantes installées, elles nécessitent un peu d’attention afin qu’elles puissent croitre et donner des résultats satisfaisants. Voici quelques points à retenir pour prendre soin de votre potager intérieur :

  • L’arrosage: Les plantes doivent être arrosées suffisamment pour garder le sol humide, mais pas détrempé. Une astuce consiste à insérer un bâtonnet en bois dans le sol : s’il ressort sec, c’est qu’il est temps d’arroser.
  • Le drainage: Pour éviter que les racines des plantes n’aient trop d’eau, chaque conteneur doit disposer d’une couche de cailloux ou de gravier au fond pour absorber l’excès d’eau.
  • Éclairage artificiel: Si la pièce où se trouve le potager manque de lumière du soleil, des lampes fluorescentes peuvent être utilisées pour fournir aux plantes une source de lumière supplémentaire.
  • Fertilisation: Au fur et à mesure que les plantes poussent, elles auront besoin d’un supplément nutritif sous forme d’engrais organique ou chimique.

Si vous prenez le temps de planifier et de mettre en place les conditions optimales, votre potager intérieur pourra vous procurer des fruits et des légumes frais et naturels toute l’année !