venteplantes

Elymus – les meilleurs conseils pour s’en débarrasser

Elymus – les meilleurs conseils pour s’en débarrasser

Pour de nombreux jardiniers amateurs, le Elymus est une épine dans le pied – ou plutôt, dans la pelouse. Parce que la mauvaise herbe est têtue et a des racines profondes. Cependant, avec la bonne technique et un peu de patience, vous pouvez vous en débarrasser définitivement. Comment s’y prendre ?

En France, il existe deux espèces de Elymus : le Elymus commun et le Elymus caninus (chiendent)

Le nom du Elymus (également Elymus rampant, Elymus commun ou dactyle commun) vient du mot vieux haut allemand “queck”. “Queck” signifie dur et vigoureux. Et en effet, cela décrit très bien ses caractéristiques, car le Elymus est très difficile à contrôler. Il se propage rapidement dans le jardin.

Le Elymus n’a pas seulement du succès en tant que mauvaise herbe des pelouses. En principe, le Elymus colonise tous les coins non surveillés. La mauvaise herbe à racine, qui appartient à la famille des herbes douces, est également originaire des champs, des haies, des bords de route, des talus et des pâturages.

Également intéressant : Les meilleurs conseils pour lutter contre le trèfle dans la pelouse

Comment le Elymus se propage-t-il ?

Le Elymus s’enracine comme une mauvaise herbe de pelouse jusqu’à 80 centimètres de profondeur. Il se reproduit discrètement par ses racines, appelées rhizomes. Si vous divisez l’un de ces rhizomes, de nouveaux bébés Elymuss pousseront immédiatement aux deux extrémités. Le Elymus se propage également avec succès en surface. Il conquiert son territoire en rampant et étouffe toute autre verdure. Il aime les sols calcaires et riches en azote et est un bon hôte pour de nombreux champignons. Dans les champs, il est considéré comme presque inaltérable.

Quels sont les avantages du Elymus ?

Dans les mauvais moments, le Elymus était utilisé comme substitut de café ou pour fabriquer de l’alcool. Pour un usage domestique normal, cependant, il est inutile – contrairement à de nombreuses herbes sauvages. Les rhizomes conquièrent rapidement de plus grandes surfaces. Les brins de cette mauvaise herbe à gazon poussent rapidement entre 30 et 150 centimètres de haut. Dans une pelouse bien entretenue, il est donc difficile de le manquer. En juin, plusieurs fleurs apparaissent sur les épis. Le Elymus ne forme pas de graines avant la deuxième année.

Également intéressant : Conseils pour une pelouse parfaite

Comment lutter contre le Elymus ?

Combattre le Elymus n’est pas vraiment facile. Si vous arrachez toute la pelouse, vous ne ferez que répandre les rhizomes sur une plus grande surface. Il est préférable de déterrer les herbes individuelles avant que la plante ne fleurisse. Enlevez les racines aussi bien et aussi profondément que possible avec un coupe-herbe.

Elymus, Elymus repens
Le Elymus est profondément enraciné et se propage incroyablement vitePhoto : Getty Images.
Si la mauvaise herbe du gazon s’est déjà beaucoup répandue, une feuille imperméable à la lumière et à l’eau peut aider. Si vous le placez sur votre pelouse pendant six mois ou plus, le Elymus – et malheureusement la pelouse – mourra. Enlevez ensuite tous les résidus de Elymus et replantez votre pelouse. Une mesure radicale, mais prometteuse. Un traitement chimique à l’aide d’un herbicide serait également possible, mais il nuit à la flore et à la faune, il vaut donc mieux s’en abstenir.

Également intéressant : Protéger la pelouse des mauvaises herbes et de la mousse en automne

Quand le Elymus pousse-t-il particulièrement bien ?

Le Elymus pousse dans la pelouse, par exemple, lorsqu’il manque de nutriments. Les trous qui en résultent dans la surface de l’herbe sont ensuite généralement comblés. La mauvaise qualité des semences est une autre cause des mauvaises herbes du gazon. Par conséquent, lorsque vous achetez des graines pour gazon, assurez-vous qu’elles sont de haute qualité.