Pepinière L'Autre Jardin

comment identifier des fleurs mauves

Comment identifier des fleurs mauves ?

4.9/5 - (175 votes)

La plupart du temps, il est bon de partir de la fleur pour identifier la plante. Il existe plusieurs façons d’identifier les fleurs mauves ou les spécimens mauves.

ÉlémentDétailsRecommandations
Identification des fleurs mauvesUtiliser la couleur des fleurs et prendre des photos pour identification 📸Utiliser livres d’identification ou sites spécialisés pour comparaison
Arbustes à fleurs mauves indigènesMorelle douce-amère, Daphné commun 🌿Vérifier l’éclairage qui peut influencer la couleur apparente des fleurs
Arbustes à fleurs mauves non indigènesHibiscus, lilas à papillons, rhododendron, lavande, astilbe 🌺Planter selon les recommandations climatiques locales pour meilleure croissance
Fleurs mauves populaires pour le jardinRhododendron, lavande, lilas, hibiscus, bleuet 🌸Choisir l’emplacement en fonction des besoins en lumière et en sol des plantes
Mauvaises herbes à fleurs mauvesCampanule, bec de cigogne, myosotis, morelle noire, véronique, pensée, violette 🌾Identifier précisément pour gérer la présence des mauvaises herbes
Fleurs de prairie mauvesBerce du Caucase, reine des prés, véronique de Perse, cardère sauvage 🌼Prendre des photos lors des promenades pour une identification ultérieure précise
Fleur mauve à 5 pétalesVinca minor, campanules 🌺Utiliser des livres ou sites web d’identification avec critères de couleur et forme des pétales

Déterminer une fleurs mauves : Arbuste

déterminer une fleurs mauves

Utiliser les fleurs pour identifier une plante est, avec l’identification par les feuilles, l’une des méthodes les plus efficaces pour trouver le nom d’une plante. Pour ce faire, il est préférable de noter la couleur des fleurs (et/ou d’autres caractéristiques) ou de prendre une photo de la plante.

Ensuite, à l’aide d’un livre d’identification des plantes ou de connaissances botaniques appropriées, il est possible d’identifier les herbes sauvages et autres plantes à fleurs mauves. La recherche de plantes et de végétaux différents qui ressemblent à la plante observée est un point de repère possible. Si l’on trouve une correspondance, la plante est trouvée.

Plante exotique ou indigène

Il faut toutefois garder à l’esprit qu’il s’agit d’une plante indigène ou d’une plante exotique. Si vous avez trouvé la plante en Allemagne ou dans les pays voisins, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’une plante indigène.

Un arbuste à fleurs mauves est relativement facile à identifier, car il n’existe que très peu d’espèces indigènes de ce type. Les plus répandues sont les suivantes :

  • la morelle douce-amère
  • Daphné commun

Ces plantes sont toutes deux des arbustes à fleurs mauves. Il ne faut pas se laisser tromper par la couleur des fleurs, car ces deux arbustes sont souvent considérés comme des arbustes à fleurs bleues, soit parce que la lumière fait passer la couleur mauve au second plan, soit parce qu’ils ne fleurissent pas encore assez pour que la couleur soit complètement développée. S’il ne s’agit pas d’une plante indigène, la liste des arbustes à fleurs mauves est beaucoup plus longue.

Liste des fleurs mauves 

Lorsque l’hibiscus fleurit en Thaïlande et répand son charme exotique, ou lorsque les champs de lavande de Provence répandent à nouveau leur parfum inimitable en été, on ne peut se lasser de la splendeur des fleurs mauves. Mais pourquoi aller si loin ? Une mer de fleurs mauves peut également être réalisée dans votre jardin.

Ces fleurs mauves s’adaptent également à nos conditions climatiques :

  • Rhododendron : cet arbuste à fleurs peut être planté toute l’année dans le jardin, mais il est préférable de le planter fin avril ou début mai. Sa période de floraison s’étend d’avril à juin. L’idéal est de les placer à mi-ombre ou à l’abri du vent, du côté nord de la maison. Il existe des rhododendrons aux fleurs mauves, roses ou blanches.
  • Arbuste à papillons : il est également appelé lilas à papillons. Il est très apprécié des insectes et préfère un endroit ensoleillé et chaud dans le jardin pour sa croissance. La période de plantation s’étend d’avril à septembre, il est conseillé de le planter au printemps.  
  • Lavande : son parfum est unique. La période de plantation de la lavande se situe après les saints de glace, c’est-à-dire vers la mi-mai. Elle fleurit de fin mai à mi-août. Les plants de lavande doivent être placés dans un endroit chaud et ensoleillé. La lavande ne craint pas la sécheresse.
  • Les barbus : ils fleurissent surtout en août et en septembre et sont d’un violet foncé. Elles aussi adorent le soleil et préfèrent un endroit ensoleillé dans le jardin. Il faut les planter au printemps.
  • Astilbe : ce sont les astilbes qui ont les pieds dans l’eau, car ils aiment être placés près d’un étang dans un sol humide. Elles peuvent être plantées au printemps ou à l’automne et leur floraison a lieu entre mai et juillet.
  • Cyclamen (cyclamens) : Cette plante appartient à la famille des primevères. Selon la variété, elles fleurissent au début de l’été entre mai et juin, mais de nombreuses variétés résistent à l’hiver et fleurissent de septembre à avril. Elles conviennent aussi bien au jardin qu’au bac de balcon, mais ne doivent pas être trop ensoleillées. La période de plantation idéale se situe entre avril et mai.
  • Le chèvrefeuille : Un couvre-sol parfait et coloré. Cette plante pousse particulièrement bien à la mi-ombre et fleurit entre mai et octobre.
  • Le lierre mâle : cette plante mauve et touffue fleurit longtemps, de mai à septembre. Elle ne doit être plantée qu’après les saints de glace, à la mi-mai, et de préférence dans un endroit ensoleillé. Attention : le lierre mâle est toxique et doit donc être tenu hors de portée des jeunes enfants et des animaux domestiques.
  • Lilas : toutes les variétés de lilas adorent le soleil, c’est pourquoi elles se contentent d’un endroit ensoleillé dans un sol sablonneux au jardin. Il est préférable de les planter en automne, leur période de floraison se situant alors en mai et juin.
  • Hibiscus : cette plante autrefois exotique, originaire d’Égypte, du Mexique et de Thaïlande, est devenue une plante de jardin typiquement locale qui fait également bonne figure dans nos jardinières de balcon. Elle fleurit en été et en automne et aime les endroits abrités et ensoleillés. Il est préférable de la planter au printemps.
  • Bleuet : cette plante apparentée à la lavande fleurit dans le jardin de juin à octobre. En raison de son parfum aromatique, elle est également très appréciée dans les jardins de pierres et de senteurs. Elle pousse mieux dans un endroit chaud et protégé du vent, et peut être plantée toute l’année.
  • La glycine : avec ses fleurs denses et retombantes, cette plante constitue un cadre idéal pour une tonnelle ou un passage couvert dans le jardin. La principale période de floraison est juillet et août. La glycine doit être placée dans un endroit ensoleillé et sec.
  • Guimauve : Cette plante aime être protégée du vent et il est préférable de la planter au printemps. Elle fleurit de juillet à août.
  • Chardons, chardon noble, chardon de Mann ou chardon boule : ils ont mauvaise réputation en raison de leur caractère épineux. Pourtant, les chardons sont extrêmement faciles à entretenir, robustes et s’accommodent bien de la sécheresse et d’un sol pauvre. Ils fleurissent surtout en été. Ils font bonne figure dans les massifs de vivaces, les jardins de gravier ou les rocailles.
  • Jacinthe en grappe : elle commence à fleurir en avril et porte des fleurs disposées en grappes dans des tons violets ou bleus vifs.
  • La viorne chinoise : c’est une plante grimpante impressionnante avec des grappes de fleurs violet clair qui fleurit d’avril à juin. Elles donnent une touche particulière aux petites tonnelles ou aux treillages.

De quelle mauvaise herbe aux fleurs mauves s’agit-il ?

Il est extrêmement difficile de classer une plante dans une catégorie si vous ne savez pas exactement de quoi il s’agit. S’agit-il d’un arbuste, d’une plante ou d’une mauvaise herbe ? Dans tous les cas, c’est toujours une question de définition.

Si vous n’avez pas trouvé la plante que vous cherchiez dans les arbustes, vous pouvez aussi chercher les mauvaises herbes à fleurs mauves. Dans cette catégorie, les guides d’identification appropriés contiennent généralement beaucoup plus d’entrées pour les plantes indigènes que pour les arbustes. Les plus courantes sont :

  • Campanule
  • Bec de cigogne
  • Myosotis
  • morelle noire
  • Véronique
  • Pensée
  • Violette

On constate que la morelle noire se retrouve dans les deux catégories, ce qui montre l’importance d’une définition précise de l’arbuste ou de la mauvaise herbe pour la catégorisation des plantes.

Fleurs de prairie mauves : déterminer le nom des fleurs mauves

Outre les catégories d’arbustes et de mauvaises herbes, il existe également la catégorie des fleurs de prairie. Ici aussi, il y a de nombreux recoupements, mais la quantité de fleurs de prairie potentielles est nettement plus longue que pour les arbustes ou les mauvaises herbes.

Pour savoir si la mauve, par exemple, est une mauvaise herbe ou une fleur de prairie, il est probablement décisif de savoir si elle pousse dans votre propre jardin et peuple vos plates-bandes ou si vous la découvrez lors d’une promenade décontractée dans une prairie.

En Allemagne, il y a beaucoup de fleurs des champs qui ont des fleurs mauves. C’est pourquoi, lors de la recherche d’une telle plante, il est très important de prendre une photo de la fleur des prés mauve, afin de disposer d’un matériel de comparaison direct lors de recherches ultérieures. Ainsi, après une petite recherche, il sera possible de trouver le nom, l’espèce et l’époux de la fleur de prairie.

Les espèces qui entrent en ligne de compte sont surtout la berce du Caucase, la reine des prés, la véronique de Perse et la cardère sauvage. Mais d’autres spécimens peuvent également entrer en ligne de compte.

Fleur mauve à 5 pétales : de laquelle s’agit-il ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, la comparaison de la couleur des pétales n’est qu’un des aspects qui peuvent être utilisés pour identifier une plante. Les feuilles de la fleur ou les feuilles qui poussent autour de la plante sont un autre aspect. Si, en plus de la couleur de la fleur, vous vous souvenez de la forme des pétales, c’est un très bon indice pour raccourcir la recherche du nom de la plante.

Toute information est utile : s’agit-il d’un certain nombre de pétales ou d’une certaine forme ? Ou même les deux ?

Les photos peuvent être utiles

Si vous avez une photo de la plante sous la main, vous pouvez rechercher les caractéristiques visibles dans des livres ou des revues spécialisés. Il est également possible d’effectuer une recherche sur Internet, car il existe aujourd’hui de nombreux sites d’identification des plantes qui disposent d’un grand catalogue d’images et sur lesquels vous pouvez également effectuer des recherches ciblées dans des catégories telles que la couleur de la fleur ou la forme de la feuille et faire le tri.

Si vous voyez que la plante a une fleur mauve avec 5 pétales, vous pouvez chercher exactement cela et vous trouverez très vite ce que vous cherchez. Il s’agit souvent de Vinca minor (famille des caniacées) ou de campanules (Campanula).

Retour en haut