Plantes

Plante à Huitre: Tout connaitre sur cette plante originale

Plante à Huitre: Tout connaitre sur cette plante originale

Les fruits de mer du jardin ? La plante-huître a un goût presque identique à celui de son homonyme. Nous vous montrerons comment la plante-huître peut vous faire sentir chez vous aussi.


La plante huître exotique est facile à cultiver dans le jardin [Photo : Nikolay Kurzenko/ Shutterstock.com]

Le pleurote est connu de beaucoup, mais la plante huître ? Presque personne ne connaît cette plante aux feuilles délicates. En France, la plante reste assez rare. A tort, car la plante-huître (Mertensia maritima) a toutes sortes de capacités : Non seulement son goût ressemble étrangement à celui du fruit de mer du même nom, mais il est également facile à cultiver. Nous vous montrons dans notre article ce dont la plante-huître a besoin pour se sentir chez elle dans votre jardin.

 

Plante à Huitre : Qu’est-ce que c’est ?

À l’origine, la plante-huître provient des régions côtières du nord de l’Europe, par exemple d’Écosse ou d’Islande. Adaptée au climat rude qui y règne, la plante Huitre est très robuste et résiste parfaitement à l’hiver. Son apparence n’est pas non plus à négliger : Ne mesurant que 10 à 15 cm de haut et poussant plutôt à plat, c’est une plante ornementale attrayante avec ses feuilles bleu-vert, légèrement argentées. Cependant, la plante en forme d’huître est particulièrement belle dans sa floraison : les petites fleurs bleues et pendantes n’attirent pas seulement le regard, mais ont également contribué au fait qu’aujourd’hui la plante en forme d’huître est populairement appelée “campanule” dans de nombreux endroits.

Les fleurs de la plante huître sont d’un bleu magnifique [Photo : Danny Hummel/ Shutterstock. com]

Plante-huître : localisation et exigences en matière de sol 

La plante huître aime les sols sableux et riches en humus

Plantation de la plante-huître

La personne qui souhaite offrir une nouvelle maison à la plante-huître a essentiellement deux options : L’une consiste à semer la plante d’huître, l’autre à la propager végétativement par division. La division végétative a l’avantage de donner des résultats directs et de ne pas devoir attendre éternellement les premiers semis. Le meilleur moment pour planter les boutures est le printemps, lorsque les températures ne sont pas encore trop élevées, mais qu’il n’y a pas non plus de gelées tardives à craindre. Cependant, il y a un gros inconvénient : il faut déjà avoir une plante à huitre pour obtenir de nouvelles parties de plantes. Comme la plante est encore relativement peu connue, c’est souvent assez difficile d’en trouver.

L’obtention de graines pour la plante, en revanche, est relativement facile grâce à Internet. Les graines peuvent être semées en pots à l’automne ou directement à l’extérieur, mais elles ne doivent être recouvertes que d’un peu de terre, car elles ont une germination légère. De plus, les graines ont besoin d’une température d’environ 5°C pour commencer à germer. Il n’est donc pas possible de les cultiver à l’intérieur. Il ne faut pas non plus que les graines se dessèchent, c’est pourquoi il faut les arroser régulièrement sans qu’elles se gorgent d’eau. Un inconvénient de cette méthode : les graines germent de manière très inégale et sur une longue période, ce qui peut provoquer une image disgracieuse dans le jardin dès la première fois.
Il existe plusieurs façons de cultiver une plante-huître [Photo : Nikolay Kurzenko/ Shutterstock. com]

En fait, la plante huître demande relativement peu d’entretien, mais un peu de soutien ne lui fera pas de mal. Une taille régulière aidera la plante à huître à rester en forme et à produire des tiges plus fortes. La suppression des fleurs fanées ou superflues aide également la plante : elle peut alors consacrer son énergie à son point fort secret, à savoir ses feuilles intensément aromatiques. Sinon, un peu d’engrais et un arrosage régulier ne feront pas de mal. Toutefois, il faut le faire avec précaution : La plante huître ne tolère ni la sécheresse ni l’engorgement, il faut donc faire preuve de tact. Un engrais principalement organique à libération lente.

Lire notre article sur la plante araignée

Bien que les huîtres se sentent rapidement à l’aise dans la plupart des jardins, les pots sont souvent une alternative intéressante. Il y a deux raisons principales à cela :
L’ostréiculture est un véritable aimant à limaces. Les créatures visqueuses sont folles de cette plante et l’attaquent littéralement. Dans le lit, malgré protection contre les limaces et autres, il n’est guère possible de protéger la plante huitre contre les limaces. Un pot placé un peu haut, par contre, représente un mur insurmontable et les limaces n’ont plus aucune chance.

Une autre raison de cultiver en pot est que la plante huître peut se répandre de manière presque explosive dans le lit. Si les conditions sont bonnes, la petite plante se multiplie rapidement et efficacement grâce aux stolons – les autres plantes n’ont guère de chance et sont chassées. Dans un pot, cependant, la plante huître reste à sa place.

La culture en pot peut présenter certains avantages [Photo : cynoclub/ Shutterstock. com]

Manger des plantes huitre

Naturellement, les plantes Huitres peuvent être mangées aussi bien que regardées. Du printemps à l’automne, vous pouvez vous servir régulièrement de la plante. La récolte n’est possible qu’en hiver, car les parties aériennes de la plante meurent et ne repoussent qu’au printemps suivant. Il ne faut pas non plus abuser de la récolte : Il faut laisser environ la moitié des feuilles à la plante, sinon vous risquez qu’elle meure.

En cuisine, les feuilles sont un délice. Ils ont un goût délicieusement intense de fruits de mer et sont le complément idéal des salades ou même du pain. La plante-huître a également un goût excellent avec les plats de poisson. Cependant, les feuilles ne doivent pas être cuites. En effet, dans l’eau chaude, les feuilles perdent non seulement leur couleur, mais aussi leur bel arôme.

Les feuilles ont le goût des fruits de mer [Photo : sylv1rob1/ Shutterstock.com]